Le Tarn et Garonne

Situé en plein coeur du sud ouest de la France, le Tarn et Garonne est un département riche d'une diversité qui, au fil du temps, a forgé son identité. Le Quercy, la Gascogne, le Languedoc, l'Albigeois et le Rouerge se retrouvent ici au sein d'une seule et même famille, nourrie de tolérance et des valeurs de l'accueil.

Avec sa richesse naturelle, ses paysages variés, son patrimoine touristique culturel, ses traditions, sa modernité et sa culture gastronomique, notre département offre la garantie de vacances de qualité.

Partez à la découverte des terroirs du Pays de l'Aventure Douce, de son savoir-faire et de son savoir-vivre.

clic mp82
Le Soleil du Midi
Mois :
Températures moyennes
Soleils
MAI
21°
JUIN
25°
JUILLET
28°
AOÛT
28°
SEPTEMBRE
24°
OCTOBRE
18°
Météo pour Montauban
  • Ajourd'hui
  • Demain
Au fil des Saisons

Au printemps : Le réveil de la nature est grandiose, la floraison des vergers offre un grand spectacle en rose et blanc dans la plaine du Tarn et les coteaux du Quercy. Les asperges sortent la tête, c'est le début de la fête des saveurs.

En juin : Le temps des cerises et de la fraise garriguette est arrivé. A consommer sans modération.

En juillet et Août : Les melons, les pêches et les nectarines sont à maturité. C'est aussi l'époque des fêtes de villages.

En septembre et octobre : C'est le moment de déguster le savoureux raisin chasselas de Moissac et le cèpe de Vaïssac, c'est aussi le temps des vendanges. Traditionnellement, le temps est très clément à cette époque.

En Novembre : Quand le froid n'est pas trop précoce et que le vent n'a pas effeuillé les arbres, c'est le mois où les paysages sont les plus beaux ; les couleurs changent chaque semaine. C'est le début de la saison des marchés au gras où se négocient foies gras et volailles qui serviront à préparer les fameux confits.

En décembre : La truffe sort de sa cachette pour parfumer foies gras et vollailes. C'est l'ouverture du marché au safran.

 

Le Village de Bruniquel
 
 
clic bruniquel

Blotti contre ses deux châteaux, à 15 minutes de Monclar de Quercy, le village de Bruniquel offre aux promeneurs une visite inoubliable.

C'est à ses pieds, voici 15000 ans, que la civilisation magdalénienne s'épanouit. Abris sous roche, grottes ornées et objets d'art paléolithique en témoignent.

Selon une vieille légende, la Reine mérovingienne Brunehaut aurait bâti au VIe siècle le château primitif mais c'est surtout au Moyen-Age, que le village connut un essor remarquable grâce au commerce du lin, du chanvre et du safran. il offrait alors une halte pour les pèlerins sur les  chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

De magnifiques demeures des XIVe, XVe et XVIe siècles, témoignent de la richesse passée du village que vous pourrez découvrir en empruntant des rues aux noms évocateurs : Bombe-cul et Trotte-Garces....

Sans oublier la Maison Payrol (XIIIe et XVIIe) ancien hôtel des gouverneurs de Bruniquel.

Auvillar

Dominant la Garonne, c’est l’une des plus pittoresques bourgades. Passé l’imposante tour-porche, dite tour de l’Horloge, on débouche sur la place de la Halle : Curieuse celle-ci est circulaire à la belle charpente de bois reposant sur des piliers de pierre.

D’abord connue comme cité gallo-romaine,
Auvillar est victime de nombreuses invasions, particulièrement des Normands jusqu’au Xe siècle.
Au XIè siècle : la ville devient chef-lieu d’un vicomté, puis propriété des Comtes d’Armagnac aux XVIè siècle, fief des rois de Navarre.

Auvillar est rattachée à la couronne de France, à l’avènement d’Henri IV en 1589. Sa situation de place forte soumet la cité d’Auvillar à tous les conflits qui ravagent la région, depuis la croisade contre les Albigeois, la Guerre de cent ans, les guerres de religion, la ligue.

Auvillar est une halte sur les chemins  de Saint-Jacques-de-Compostelle (voie Podiensis).
Du XVIIè au XIXè siècle, Auvillar doit sa prospérité à deux industries (les faïences et la préparation des plumes d’oie utilisées en calligraphie) et à son trafic fluvial.
Au début du XIXè siècle, le trafic batelier atteignait 3000 bateaux par an.

 

 
 
Montauban
clic montauban
 

La place nationale

Au coeur de la ville, elle demeure l'élément essentiel du plan en damier de la cité médiévale.

Le Musée Ingres

Sur les vestiges du château comtal qui défendait le Pont Vieux (XIIIe siècle), subsistent les salles basses, reconstruites par le Prince Noir durant la guerre de Cent Ans.

Six salles du premier étage sont consacrées à Ingres. Au rez-de-chaussée, une vaste salle abrite les scultures de Bourdelle.

 

clic tourisme